Le Chef

 Jeune chef à la créativité inépuisable, Peter Emonnet vous fait vivre une expérience gourmande au travers de quelques indices uniquement.

Constamment à la recherche de nouvelles saveurs, c’est tous les jours que le chef part faire ses courses pour être au plus proche de ses produits. Dans sa cuisine il essaye de nouvelles choses, il teste constamment pour voir si les accords fonctionnent, « c’est comme ça qu’on avance et que l’on trouve de nouvelles idées ».

Cuillère en poche en guise de porte bonheur, tablier et créativité, le service peut commencer. Place au défilé des mets et des couleurs, à vous de résoudre l’énigme des saveurs. « Cette cuillère, je ne m’en suis jamais servie ! C’est mon premier chef qui me l’a offerte, lui-même en avait toujours une sur lui, c’est une sorte de tradition, un objet fétiche ! »

Face au travail appliqué du chef, c’est avec nos 5 sens que nous mangeons et tout commence par la vue, « sur chaque plat j’apporte beaucoup d’importance au dressage, chaque jour je vérifie toujours si j’ai dans mes placards la petite poudre ou le petit gel qui ira bien au moment du dressage. C’est par les yeux qu’on commence à manger son plat donc il se doit d’être joli ».

Un soupçon d’audace, une pincée de précision et une belle dose de passion, voici ce que nous renvoi la cuisine de Peter Emonnet.

                                                                                                          Papilles Angevines

 

Crédit photo : Charlotte Hubert